CHRU de NANCY

  Hôpital Saint-Julien

  1, rue Foller

  Entrée B

  Tél : 03 83 85 83 85

  Fax : 03 83 85 24 15

 Nous situer

  Horaires

  lundi au vendredi

  9h à 17h30

  sans interruption

Centres Pénitentiaires

Dans le cadre de son rôle de CSAPA référrent en milieu carcéral, la Maison des Addictions assure des permanences au Centre Pénitentiaire de Nancy-Maxéville et dasn les Centres de Détention de Toul et d'Ecrouves.

Les interventions de l’équipe de la Maison des Addictions concernent toute personne détenue présentant une problématique d’addiction nécessitant un accompagnement pendant son incarcération et/ou une aide à la préparation à la sortie dans le cadre de la continuité des soins.

Equipe présente :

- médecin

- infirmier

- éducateur

Selon les situations et la demande du patient, différentes actions sont mises en place :

- Formalisation de la demande du patient/détenu et réalisation d’un bilan concret de sa situation.

- Lien entre le détenu et l’équipe de l’unité sanitaire (somatique et psychiatrique).

- Accompagnement dans une démarche de sevrage et/ou mise en place d’une aide médicamenteuse le cas échéant.

- Prise de connaissance auprès du SPIP de la situation pénale de la personne pour ce qui concerne les dates, interdictions et obligations afin d’anticiper au mieux une sortie ou de programmer un suivi au long cours.

- Rôle d’interface entre le détenu et les structures spécialisées extérieures concernées par le projet (CSAPA, Centre de Post Cure, Réseau famille D’accueil, Etablissement hospitalier…) : organisation de rencontres à l’occasion des permissions de sortie ou d’entretiens téléphoniques par exemple dans le but de favoriser l’investissement de la personne et de créer du lien.

- En lien avec le SPIP et la personne détenue, prise de contact avec les réseaux intervenants sur les aménagements de peines et les structures d’hébergement afin d’assurer un accompagnement global de la personne à sa sortie.

- Vérification de l’ouverture des droits sociaux notamment la CMU-C et organisation du relais médical et socio-éducatif à l’extérieur.

Le travail en réseau est également une part importante de l’intervention en milieu carcéral afin d’articuler les actions des différents intervenants mais aussi de sensibiliser sur la prise en charge des conduites addictives.

Comme pour tout autre patient, l’accompagnement se fait dans le respect du secret professionnel.